La plume du litteraire
 

[   ]-papa     

Lorsque je prononce ce mot:
papa...
Mon coeur se remplit de tendresse.

Du plus loin que je me souvienne
Tu as toujours été pour moi
un homme fort
que je respectais, que je craignais,
que jamais.
Tout enfant,
il t'arrivait de me hisser sur tes épaules,
Mes jambes autour de ton cou,
Mes mains dans tes mains
Et il me semblait alors
que je dominais le monde.

Merci de t'être fait tout petit
Quand tu jouais avec moi
Merci d'être devenu si grand
Quand j'avais besoin de toi

Tu es l'arbre
dont nous sommes les rameaux
Tu es le pilier de notre famille
Tu es celui
qui nous a donné un nom
TU ES MON PERE! 

                                  Niamien Brou jean
 
   
 
 
 
C'est l'heure de faire vivre la JEC
 
Publicité
 
CAUSONS ENTRE-NOUS....
 

Ouvrir le tchat dans une popup.
 
Aujourd'hui sont déjà 27198 visiteurs (70266 hits) Ici!
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=